Production de Spectacles

Les Concerts du Hameau Fleuri 2015

Les Concerts du Hameau Fleuri 2015

Samedi 04 juillet à 19h : Made in Villers - Hameau Fleuri à Villers-sur-mer

Amanda Favier, Violon
Amélie Stillitano, Piano
Christophe Julien, Guitare & Composition
Raphaël Simon, Percussion

Villers-sur-mer est une commune où les musiciens se sentent bien, et ce n’est pas moins de quatre artistes professionnels qui y résident à l’année ! L’une des plus grandes violonistes françaises, Amanda Favier, le compositeur de musique de fi lm et guitariste, Christophe Julien, et bien entendu Amélie Stillitano et Raphaël Simon, fondateurs des Concerts du Hameau Fleuri. Au programme : Koechlin, Bruneau, Godefroid, Herman, Julien.
Tous ces compositeurs ont en commun, leur amour de Villers où ils ont tous séjourné ou vécu. L’orchestrateur de génie, Charles Koechlin, Alfred Bruneau, ami intime de Zola, Felix Godefroid, harpiste virtuose et auteur de référence de l’instrument, Adolphe Herman, violoniste virtuose dans la lignée de Paganini et Vieuxtemps, mais aussi auteur de nombreuses fantaisies sur des airs célèbres de Verdi, Mozart ou encore Off enbach, et bien sûr Christophe Julien, compositeur prolifi que entre autre de nombreuses musiques de fi lms comme 9 mois ferme d’Albert Dupontel, Vilaine de Josiane Balasko ou encore la série Kaboul Kitchen de Canal+…
Une production 100% villersoise, qui se poursuivra autour d’une dégustation de nos trésors gastronomiques !

Programme Musical :

Fantaisie sur La Périchole d’Offenbach d’Adolphe Herman (1823-1903), violon, guitare, piano & percussion
Duo concertant sur la Traviata de Verdi d’Adolphe Herman (1823-1903) et Eugène Ketterer, violon & piano
Fantaisie brillante sur La Chanson du printemps tirée des Romance Sans Paroles de Mendelssohn d’Adolphe Herman (1823-1903), guitare & marimba
Déclin d’Amour & Dame du Ciel de Charles Koechlin (1867-1950)
Coulez mes Larmes de Félix Godefroid (1818-1897 à Villers-sur-mer), piano solo
Romance d’Alfred Bruneau (1857-1934), violon, guitare & marimba
Valentino Suite de Christophe Julien, violon, guitare, piano & percussion - Création mondiale du quatuor
 

Lund i 13 juillet à 21h - Valse à 8 baguettes - Les Terrasses à Villers-sur-mer

Eric Sammut, Percussion
Raphaël Simon, Percussion

Pour ce concert, Raphaël Simon retrouve Eric Sammut, percussionniste solo de l’Orchestre de Paris et spécialiste mondial du marimba. Leur duo haut en couleur allie virtuosité et sensibilité et rend hommage au bal populaire : succès de la chanson française et internationale, musette, et danse… revisités par 8 baguettes acrobates !!
La soirée débutera plus tard qu’à l’accoutumée afin de vous offrir un magnifique coucher de soleil durant le concert, mais aussi vous faire profiter de l’une des plus belles vues de Villers pour admirer le feu d’artifice de la Fête nationale à 23h, bouquet final après une Pétillante dégustation !

Programme Musical :

Danses : Bourrée Fantasque de Chabrier, Danses latines...
Chansons Francaises : Edith Piaf Hymne à l’ Amour , La foule, La vie en rose, Milord ; Charles Aznavour Nous nous reverrons un jour ou l’autre, La bohème ; Jacques Brel Ne me quittes pas ; Michel Berger SOS d’un terrien en détresse (Starmania), Paradis blanc , Message personnel ; Barbara Aigle noir ; Michel Sardou Les lacs du Connemara...
Variétés Internationales : Michael Jackson, Sting, Coldplay, Shakira…
Musette : Perle de Cristal, Les Amants de St-Jean…

Samedi 18 juillet à 19h - L’Etincelle de l’Ombre - Hameau Fleuri à Villers-sur-mer

Pascal Contet, Accordéon
Célia Perrard, Harpe
Amélie Stillitano, Piano
Raphaël Simon, Percussion

Entre légèreté et mélancolie, gaité et douleur, la musique de Jean-Pierre Drouet est contraste, double sens et faux-semblant. Derrière la plus grande douceur se cache souvent la plus extrême violence, et quand on pense enfi n avoir retrouvé le calme et la sérénité, on entr’aperçoit toujours, comme un sombre présage, le souffl e de l’Ombre...

Programme Musical :

Le Jardin d’en Face (1985), Harpe & Percussion
Entrevues : A pas feutrés (2013), Piano solo acc Accordéon, Harpe & Percussion
A pas comptés (2013), Harpe solo acc Accordéon, Piano & Percussion
A pas glissés (2015), Accordéon solo, acc Harpe, Piano & Percussion Création Live - Commande de Radio France dans le cadre de Alla Breve 2015
Clair-Obscur (1993), Accordéon & Percussion
De l’Ombre (2013), Timbales, Accordéon, Harpe & Piano

Soirée costumée «Noir & Blanc» : jouez le jeu et bénéfi ciez du Tarif réduit (15€) !

Dimanche 19 juillet 2015 à 16h - Magimachines - Centre Sportif de Normandie à Houlgate

Abdul Alafrez, Magie
Jean-Pierre Drouet, Percussion

Un spectacle mugical…
Magimachines nous entraine dans les mystères d’une évidente absurdité. Ce mariage des percussions hétéroclites et de la magie insidieuse prend une dimension dramatique inédite grâce à sa lutherie inouïe, ses illusions irréfutables, ses improvisations inopinées. L’illusion se dissimule dans les méandres de Magimachines, mais pour chacun, cette illusion recouvre des significations différentes, musicales autant que visuelles.


Lieu : Centre Sportif de Normandie à Houlgate

Samedi 25 juillet à 19h : Schubert en habits neufs - Nouveau Monde à Saint-Vaast-en-Auge

Marion Tassou, Soprano
Fanny Robilliard, Violon
Louis Rodde, Violoncelle
Pascal Contet, Accordéon

 « Les Lieder de Schubert ont donné lieu à de nombreuses transcriptions, de Schubert lui-même (Romanze), de Brahms, Reger, Listz, Offenbach ... jusqu’à aujourd’hui avec Schöllhorn, Zender ... La plupart du temps, ces adaptations mettent en jeu l’orchestre symphonique et transposent à leur manière ces Lieder dans une atmosphère proche de celui de l’opéra. J’ai souhaité joué avec la « délicate intimité « de la musique de Schubert en retrouvant une formation instrumentale bien « fétiche « dans mon parcours : le trio violon, violoncelle, accordéon , qui conjugue les expressions des deux instruments à cordes, «nobles» et chargés d’histoire et de répertoire, à celui plus désuet, populaire, d’un instrument»à vent», jouant aussi tirer-pousser : l’accordéon. […]Le choix des lieder s’est porté sur certaines oeuvres de jeunesse, écrites à dix-sept ans, Gretchen am Spinnrade ou le célèbre Erlkönig, quelques lieder moins connus (Merres Stille, ), l’intense et magnifique Junge Nonne, l’étonnant et généreux Taubenpost, lied écrit tout juste un mois avant la mort du compositeur. »
                                                                                                   Bernard Cavanna, compositeur, Victo
ire de la Musique en 2012

Lieu : Villa du Nouveau Monde à Saint-Vaast-en-Auge